Retour sur la Fête de la musique à Fidji et Tonga [en]

À l’occasion de la 34ème édition de la Fête de la musique, l’Ambassade de France à Suva et l’Alliance française de Suva ont organisé conjointement un festival de musique du 14 au 17 juin, soutenu par le gouvernement de la Nouvelle-Calédonie et placé sous le signe du blues et du jazz.

Avec le New Caledonia Blues Band

L’invité d’honneur de cette édition était le New Caledonia Blues Band, formation de 3 musiciens (guitariste, violoncelliste et batteur) qui a animé deux master class à la Suva Grammar School et la Marist Brother High School, écoles dans lesquelles le français est enseigné par l’Alliance française. Une autre masterclass a été donnée aux musiciens semi professionnels du National Youth Band, groupe de musique soutenu par le ministère de la Jeunesse et des Sports. À cette occasion, la secrétaire permanente du ministère de la Jeunesse et des Sports, Alison Burchell était présente et a assisté à la masterclass.
Près de 370 écoliers et musiciens présents ont été émerveillés par les musiciens.

JPEG

Le New Caledonia Blues Band, accompagné de deux chanteuses fidjiennes de renom, Elena et Salomé Baravilala, a également donné deux concerts dans des bars de la capitale où le succès a également été au rendez-vous.

Les autres temps forts du festival

Rendez-vous incontournable de la Fête de la musique depuis plusieurs années, la scène ouverte à 16 groupes locaux a rassemblé près de 1500 de personnes sur le parvis du Fiji Museum. De 15h à minuit, le public s’est pressé nombreux en famille pour écouter des prestations aux rythmes diversifiés : chorales scolaires et universitaires, musique océanienne, indo-fidjienne, blues, folk, jazz et rock.
La danse et le théâtre était également au rendez-vous avec le groupe de danse de la Hilton Special School, la compagnie de danse contemporaine VOU Dance mais aussi la compagnie de théâtre néo-calédonienne Pacifique et Compagnie qui a travaillé avec des danseurs et comédiens fidjiens pour l’occasion .

JPEG
JPEG

L’invité d’honneur, le New Caledonia Blues Band, a ainsi été accompagné par de musiciens locaux de renom (le jazzman fidjien Tom Mawi et la chanteuse fidjienne Elena Baravilala) lors de leurs représentations. Enfin, traditionnellement, la scène était également ouverte aux amateurs permettant à 4 groupes de jouer en public pour la première fois. La semaine de la Fête de la musique 2016 à Suva a par ailleurs bénéficié d’une large couverture médiatique grâce aux partenariats liés avec la presse écrite et la presse audiovisuelle.

JPEG

N’oublions pas non plus l’Alliance française de Nuku’alofa, à Tonga, qui a célébré pour la troisième fois la Fête de la Musique. Le 25 juin, en collaboration avec On the Spot – Art Creative, elle a organisé une scène ouverte offrant la possibilité à tout musicien de se produire en public.

Dernière modification : 05/07/2016

Haut de page